Vous avez dit “mise en abîme ? Réflexions sur deux films.

Compétition officielle : Photos et affiches - AlloCiné

Le cinéma argentin est un grand cinéma. Saison après saison, nous en programmons un spécimen. Ils sont signés Juan José Campanella (Dans ses yeux) Sebastian Borensztein (El Chino, Heroic losers) Gaston Duprat et Marianno Cohn (Citoyen d’honneur, Un coup de maître) . Ce sont ces deux là qui ont ciselé un bijou dont le titre français est “Compétition officielle” que nous avons vu la semaine dernière. C’est la gosse artillerie qui est sortie pour l’occasion : Penelope Cruz et Antonio Banderas aux côtés de Oscar Martinez l’acteur vedette argentin avec Ricardo Darin. En le visionnant , nous nous sommes dit que les comédies françaises manquaient de rythme, de bons scénarios , de trouvailles, et que chaque année il nous arrivait une petite de la production argentine toujours parfaite. Ce film est basé sur la “mise en abîme. Le cinéma dans le cinéma, c’était notre spécialité dans les premières années des Lumières de Carrières, il en était projeté un par an : La nuit américaine succédait au mépris ,suivi par une certaine rose pourpre du Caire et d’autres encore.

Et puis, et puis ne voilà-t-il pas qu’en même temps, un film français traite exactement le même sujet avec encore plus de trouvailles : Michel Hazavanicius avec “Coupez” filme, comme ses amis argentins les répétitions d’un tournage puis il film le film à moins que ce ne soit le contraire. Nous sommes perdus mais hilares, ou effrayés puisqu’il s’agit d’un film de zombi mis en scène dans les règles de l’art.

https://www.ecranlarge.com/uploads/image/001/428/coupez-affiche-francaise-1428645.jpg