La lettre du moment

Les Lumières de Carrières –

 

 En salle, ces derniers temps : dans cette rubrique , nous ne mentionnons que ce qui nous a été agréable, si nos avis sont partagés, nous le signalons.. Nous avons assisté  à la Philarmonie à une conférence qui avait pour thème “Jacques Demy, héritier et modèle” Jean Pierre Berthomé, pendant deux heures à l’aide d’ extraits de films , a analysé ce qui dans le cinéma américain et français a inspiré Jacques Demy et ses parapluies at quelques années auparavant ,Marcel Camus et ce qu’il considère être le premier film musical fondateur français ;”Orfeu Negro” N’oublions pas que nous projetons ce film le 11 janvier 2019. “Les toiles ” de Saint Gratien projetaient “Les demoiselles de Rochefort“, que nous n’avions pas vu en salle depuis …une cinquantaine d’année.

Hasard ou coïncidence, nous avons vu “Leto”  de Kirill Serebrennikov, sur le rock underground de Leningrand dans les années 80. Le thème  pourrait en calmer plus d’un, et pourtant, nous vous recommandons chaudement cette oeuvre. Un foisonnement d’idées cinématographiques et graphiques qui fascinent. Il paraît un peu étrange d’associer Jacques Demy à ce film et pourtant allez le voir, nous pourrons en reparler.

Nos avis sont partagés sur “Une affaire de famille” de Hirokazu Kore-Eda, la vrai palme d’or. Le rédacteur fait partie des réticents mais, il faut reconnaître que c’est du grand cinéma.

Auparavant nous avions vu le très agréable “Pupille” de Jeanne Héré, un film chorale avec de grans acteurs dans de petits rôles : Miou-Miou, Jean François Stévenin

 

 

 

N’hésitez pas à nous faire des suggestions et partager vos coups de coeurs dans la rubrique “Votre avis nous intéresse”