La lettre du moment

Soirée très réussie et très émouvante que ce mardi cinéphile avec la projection de “La dérive” de Paula Delsol, (1964)

L’actrice Linda Bastide (Jacqueline Vandal) a illuminé la soirée des “Lumières” avec sa présence , sa mémoire incroyable et les anecdotes sur le film et son tournage.

La salle était pleine et plusieurs ovations spontanées ont émaillé la soirée. Nous remercions la  présence de Benjamin Barouh qui a évoqué la mémore de Pierre, son père à travers sa participation dans ce film intemporel et magnifique. Toutes les saisons, nous essayons de créer l’évènement et incontestablement ce seront  “La Dérive” et le sourire de Linda, qui resteront dans nos mémoires. Merci pour votre participation.et merci à Alain Rançon pour cette idée et sa présence.