Votre avis nous intéresse

 
La carrière d'Ingmar Bergman (à gauche) a couvert toute la seconde moitié du XXe siècle.
 

Laissez nous vos commentaires sur les séances et l’organisation des différentes projections

19 commentaires à propos de “Votre avis nous intéresse”

  1. Hello,

    Il sérait intéressant d’avoir sur ce site des articles des séances réalisées ainsi que les bandes annonces des séances à venir. Ce site est génial, il est simple et apporte toutes les informations pour participer au ciné – club. Merci pour votre engagement.

    • Merci pour cette appréciation Cathy. Il est vrai que j’aime bien avoir des retours sur les choix de films. Celui là, j’y tenais particulièrement et je pense que les spectateurs présents étaient contents de l’être.

  2. Si ça ne tenait qu’à moi, j’interdirais les bandes annonces qui sont le plus souvent qu’un ramassis de scènes soi disant clès qui dévoilent et déforment le propos d’un film
    Donc, peu favorable à de telles bandes
    Par contre, une courte présentation allusive des films à venir, pour mettre l’eau à la bouche des spectateurs, pourquoi pas?
    Cordialement

    • Mon avis est plus nuancé et j’en suis étonné. Je ferai donc sans contraintes, il y a des bandes annonces qui font partie intégrante du film, des exemples ? Je n’en ai qu’un “Le Mépris”. Je me méfie des bandes annonces de pseudo comédies où l’on rie à chaque gag, on ne rie généralement qu’à ceux là quand on va voir le film.

  3. Les bandes annonces donnent souvent envie de voir les films. Ça pourrait inciter les adhérents par les froides soirées d’hiver à sortir de chez eux.

    • C’est une idée étrange, Aurélie, j’ai un peu de mal à imaginer, on passe de “Rio Bravo” à “Intouchable” en passant allègrement par ” Hiroshima mon amour ” et “Une chambre en ville”… En plus, je pense qu’il faudrait payer les droits se chaque film.

  4. Bonjour,
    nous sommes ravis de retrouver les Lumières de Carrières pour une nouvelle saison! la programmation est à nouveau prometteuse!
    merci et à bientôt

  5. Dommage pour ceux qui ont manqué Breaking away. Nous n’étions que deux à l’avoir déjà vu et je dois dire qu’à quelques semaines d’intervalle j’ai revu ce film avec plaisir. C’est frais et met du baume au cœur en ces temps compliqués.

  6. Antoinette,c’est effectivement très chouette
    Et aussi cet étonnant objet cinématographique de Sophie Letourneur ,”Enorme” qui mélange avec habileté fiction burlesque et documentaire hospitalier
    Belle maîtrise du champ/contrechamp entre acteurs et non professionnels (sage-femme,psy)
    2 réalisatrices, 2 françaises ! le cinéma est toujours là !!

  7. Des adolescents qui tournent en rond autour d’un lac en buvant des litres de bières et des adultes qui tournent à vide dans leur vie et qui pensent pouvoir la remplir en s’enivrant sous contrôle, voilà de quoi faire un.film lourd, dégoûtant, imbécile. Mais “Drunk” est une merveille, le désespoir et les râtés y sont magnifiques. Quatre hommes dans un inconfort mortifère jouent à se donner des ailes et nous volons avec eux. Pas de complaisance, ils ne sont pas égaux devant la puissance de l’alcool. la caméra les accompagne comme nous les regarderions avec amour et lucidité. Courez voir “Drunk” de Vinterberg!

  8. A présent, encore plus qu’hier, le film “Josep”,
    Aurel y réveille des cauchemards, des hontes francaises. Les dessins s’entrelacent avec une adresse époustouflante. Les dessins de Bartoli s’intègrent magnifiquement à ceux d’Aurel. Surtout, ne ratez pas “Josep”, il a tant à nous dire.

  9. Certaines projections des “Lumières de Carrières” ont constitué une séance de rattrapage pour les films qu’on a ratés au cinéma.
    Cette fois-ci, Arte propose une séance de rattrapage pour ceux qui auraient raté “Cold War” l’année dernière aux “Lumières de Carrières” (*) qui donc sera diffusé demain le lundi 16 à 20h55 sur la chaîne Franco-allemande.

    (*) : le 8 novembre 2019, soit à presque un an d’écart.

    • Certes Jean-Marie, mais il ne faut pas oublier que certains films redécouverts n’ont quasiment jamais été vus en salles :La Dérive, Breaking away, The Intruder…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*